[ par Tengotaku

Sharp : résultats en baisse

 Prix en boutique (hors frais de port)
Sharp GX25 Noir PriceMinister 129.00 €
Sharp LC-60UD20EN - 152cm Iacono 2990.00 €
Sharp LC-70UD20EN - 177cm Iacono 3490.00 €
Clé WiFi pour TV Sharp AN-WUD630 Darty.com 70.00 €
Voir tous les prix !


Sharp-logo-01.jpg
Décidément, les géants de l’électronique nippons, les uns après les autres, annoncent résultats décevants et pertes colossales. Entre Nintendo qui, il y a quelques mois, annonçait depuis 30 ans pour la première fois des pertes, entre Olympus qui est obligé de s’allier à un autre industriel pour survivre, entre Canon qui voit ses ventes s’effondrer, entre Sony, Toshiba et Panasonic qui jonglent entre les pertes colossales ou les mauvais résultats, l’époque des multinationales japonaises nippones conquérant le monde semble être de plus en plus lointaine…

La dernière entreprise à rejoindre la liste des mauvais élèves de la classe est Sharp. Lors de l’annonce de ses résultats hier, la société révélait que les ventes de téléviseurs et écrans LCD, son activité numéro un, s’était à ce point écroulées que les prévisions de 6 milliards de yens de bénéfice s’étaient transformées en perte nette de 290 milliards de yens. Ce qui était source de fierté et de profits est devenu un poids mort pour la compagnie à cause de la lourdeur des investissements et de la spirale descendante vers des prix aux marges toujours plus étroites causée par la course contre la concurrence exacerbée des rivaux chinois, taiwanais ou coréens.

Les bénéfices ont chuté de 86 % durant les 9 derniers mois, et encore plus inquiétant, le fabriquant s’attends à aucun profit sur l’ensemble de l’exercice en cours (qui se clos à la fin mars). Même la période des fêtes de fin d’années, où ordinairement les salariés japonais ayant reçu leurs primes d’hiver (« Bonus ») se lancent dans des achats importants, s’est révélée très décevante pour les ventes de téléviseurs. Les ventes intérieures ont été fortes jusqu’à l’automne grâce aux aides de l’Etat pour faciliter le rééquipement des ménages en TV du au basculement de la diffusion des chaînes vers le tout numérique. Le groupe a annoncé qu’il avait réduit la production de ses larges dalles LCD qui étaient utilisées notamment dans ses téléviseurs haut de gamme Aquos car la concurrence avec les entreprises coréennes et taiwanaises faisait que les marges étaient devenues trop réduites.

Le renchérissement du yen gêne également fortement les ventes des produits Sharp à l’étranger, car leur production est essentiellement réalisée sur le sol nippon. On parle (Nikkei) d’une baisse de 50 % de la production dans des usines comme celle de Sakai. De cinq sites de production de dalles LCD, Sharp va passer à deux. Les chaînes seraient utilisées pour produire des écrans plus petits destinés aux AppPhones et aux tablettes. L’autre grand secteur dans lequel Sharp a beaucoup investi et avait de grands espoirs, les cellules solaires, s’est montré décevant, car le marché principal, l’Europe, n’a pas fait les achats escomptés. Par ailleurs, Sharp a confirmé un retard d’au moins 2 mois dans la production des nouveaux écrans haut de gamme très haute résolution pour tablettes/AppPhone que les rumeurs voient dans la prochaine version de l’iPad et de l’iPhone …


/10

L'avis des lecteurs
Nom ou pseudo
Email (ne sera pas affiché)
Commentaire
Balises HTML désactivées, hyperliens formatés automatiquement
Indiquez le résultat de l'opération (ci-dessous)

Poster le commentaire